Home » Articles » Le marketing sur les réseaux sociaux en 14 étapes.

Le marketing sur les réseaux sociaux en 14 étapes.

Désormais, il est devenu tout simplement inévitable de ne pas intégrer Internet dans sa stratégie marketing. Que ce soit par la création, d’un site, d’un blog ou encore en étant présentes sur les réseaux sociaux, les entreprises sont obligées de trouver une façon de s’adresser aux internautes…Une étape indispensable pour cette nouvelle génération connectée au quotidien.

Mais se lancer sur le net n’est pas chose aisée ou en tout cas cette stratégie ne doit pas être laissée au hasard. Au delà de la création d’un site, la présence sur les réseaux sociaux doit suivre certaines étapes afin d’être menée à bien et pouvoir cibler les personnes réellement intéressées par la marque.

1. Déterminer ses objectifs.

Comme dans toute stratégie marketing, avant de se lancer il faut savoir où l’on va…

Pourquoi devez-vous lancer votre marque sur les réseaux sociaux ? Pour recruter plus de clients évidemment… Mais, plus concrètement, que voulez vous faire avec vos nouveaux fans ou followers ? Leur offrir des informations en avant première ou encore des réductions ?

D’autre part, l’utilisation des réseaux sociaux vous permettra d’accroître la notoriété de votre société, mais de quelle façon souhaitez-vous le faire ? Si vous souhaitez dans un premier temps vous consacrer à l’augmentation du trafic sur votre site web, il vous faudra dans ce cas comprendre les attentes des internautes pour y répondre sur votre site et ainsi pouvoir partager cela sur les différents réseaux sociaux.

Dans tous les cas, vos objectifs sur les réseaux sociaux doivent être déterminé bien avant toute autre action !

2. Où se trouvent les acheteurs ?

Se lancer sur les réseaux sociaux c’est bien… Mais il est impossible de se lancer sur tous les réseaux sociaux et le pire serait de se lancer sur un réseau social non-pertinent pour la marque. En effet, une perte de temps et d’énergie pourrait être fatale pour l’entreprise.

Il ne suffit pas de savoir sur quels réseaux sociaux mais également de savoir à quels endroits se trouvent les acheteurs dans chaque réseau social. Ainsi, observer les sphères qui se forment autour de sujets liés à la marque ou encore aller fouiner dans les comptes des concurrents pourrait être intéressant.

Afin de trouver les acheteurs sur les réseaux sociaux, il faut avant tout avoir une bonne connaissance des différents réseaux sociaux et ce, pour comprendre ce que les internautes attendent sur chacun d’eux.

Facebook : sur ce réseau social, il s’agit de créer une réelle personnalité de marque, sans doute encore plus intense que sur les autres réseaux sociaux. En effet, Facebook ne se focalise pas seulement sur les possibilités de partage de contenu mais surtout sur les liens créés entre les utilisateurs.

Twitter: l’information défile rapidement sur ce réseau social. Il faut donc d’une part, savoir quelle information partager et à quel moment pour éviter que cette information soit submergée sous d’autres partages moins importants. D’autre part, il faut veiller à contrôler ce qui est partagé sur la marque, car une mauvaise information pourra être retweetée à une vitesse impressionnante.

LinkedIn: il faut utiliser ce réseau afin de booster l’image professionnelle de la société. Ce réseau peut être très utile afin de recruter de nouveaux talents mais ne convient pas pour des informations moins professionnelles

Google+ : c’est est avant tout le réseau social du fameux moteur de recherche Google. Lorsque l’on est sur ce réseau il est important de penser social mais surtout de penser référencement bien d’avantage que sur les autres réseaux sociaux.

3. Qui sont les influenceurs ?

Avant de réellement se lancer sur les réseaux sociaux il est important de repérer les inflenceurs qui pourront très vite devenir les ambassadeurs de votre marque.

Ainsi la première étape serait de trouver les communautés déjà formées autour des sujets liés à la marque. Dans ces communautés se trouvent souvent des influenceurs ayant des milliers de followers ou d’amis. L’information qu’ils partagent est souvent reparatagée à une vitesse folle par la communauté à laquelle ils appartiennent. Cela pourrait faire gagner du temps à la société quant à la propagations de ses massages et au développement de sa notoriété.

Il serait donc intéressant de proposer des informations en avant première ou des tests à ces personnes dites influentes sur les réseaux sociaux.

4. Partager les responsabilités.

Toute l’entreprise est concernée par la gestion des clients. Partager les tâches sur plusieurs personnes pourrait rendre les interactions sur les réseaux sociaux plus performantes. Cependant, bien que plusieurs personnes peuvent gérer la présence de l’entreprise sur les réseaux, les messages doivent rester cohérent.

De plus, le fait de répartir les tâches sur les réseaux sociaux et d’impliquer un plus grand nombre de membres de l’entreprise permettra d’intégrer la stratégie sur les réseaux sociaux dans toute la stratégie marketing de l’entreprise. Ainsi, cela permettra d’augmenter la cohérence et l’implication de toute l’entreprise sur ces plateformes.

5. Créer les différents comptes.

Il est temps, désormais de créer les différents comptes et cela, bien entendu, en ayant intégré la pertinence de chaque réseau social pour l’entreprise…

En créant vos comptes sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à vous munir d’outils qui peuvent vous simplifier la tâche. Autreplanete.com propose par exemple un outil qui vous permettra de redimensionner vos images afin de les adapter pour vos réseaux.

Après avoir créé vos différents comptes, n’hésitez pas à informer votre entourage que ce soit par l’envoi d’e-mail ou de messages privés au sein même de ces réseaux sociaux.

6. Établir la stratégie de contenu.

Que comptez-vous partager ? Des offres concernant votre marque, des actualités concernant votre domaine ou encore avez-vous le temps de créer un blog et ainsi créer votre propre contenu? Et surtout quand souhaitez-vous partager ce contenu ?

Toutes ces questions sont essentielles afin d’éviter « les blancs » sur les réseaux sociaux ou encore de perdre du temps à chercher les informations à partager au dernier moment…

Le contenu à partager dépend évidemment de chaque entreprise et une stratégie réussie par une marque ne fonctionnera pas spécialement pour une autre… Il est donc essentiel de tester différentes façon de procéder avant de trouver celle qui convient.

7. Evaluer les métriques à considérer.

Sur les réseaux sociaux presque tout est mesurable. Par exemple, avec Facebook Insight, vous avez accès à un large panel de statistique sur votre page. Ces statistiques vous permettent de savoir à quel moment partager, quel style d’information ou encore quel style de postes sont les plus vus : les statuts, les images, les vidéos ou les liens.

Pour twitter il est également aisé de trouver des plugins qui vous permettent de trouver la bonne façon de publier. Entre autres, Buffer vous permet de vous aider à trouver les heures auxquelles vos tweets génèrent le plus d’attention.

Voici un exemple de Buffer, qui montre que le tweet qui a généré le plus d’action sur twitter durant la journée est celui posté à 18h52, avec 13 clics, une personne qui l’a mis en favoris et 1400 personnes qui l’ont potentiellement vu :

Tweet Buffer

L’essentiel est de ne pas se perdre et de savoir comment utiliser tout ces statistiques.

8. Personnaliser les comptes.

La personnalisation de vos comptes sur les réseaux sociaux vous permettra de vous démarquer de vos concurrents. Il ne s’agit pas seulement de s’occuper de l’aspect design (bien que cet aspect soit important) mais surtout de vous créer une personnalité qui marquera les esprits.

En effet, on pourrait penser qu’une marque, contrairement à une personne, ne pourrait se créer une personnalité sur les réseaux sociaux. Pourtant bon nombre de marques ont réussi à se démarquer en marquant les internautes par leur originalité.

Sur les réseaux sociaux, il faut donc trouver un moyen de sortir des normes pour pouvoir, peut-être créer le buzz.

9.  Établir les règles de l’engagement.

Comment souhaitez-vous communiquer avec les internautes. Souhaitez-vous remercier à chaque reprise lorsque l’on mentionne votre marque sur Twitter ? Remercier des likes ? Enfin souhaitez-vous avoir une communication plus personnelle avec les internautes ayant accepté de faire le pas vers votre marque ?

Dans tous les cas ces questions doivent être résolues et doivent surtout rester cohérentes au court du temps. Il pourrait être fatal pour la marque de remercier un internaute sur 4, malgré que les 4 aient effectué la même action…

10. Développer une charte liée aux réseaux-sociaux.

La charte permettra de mettre, dès le départ, une limite aux abus et de ne pas surprendre l’internaute en cas de dérapage. Cela permettra de garder un certain ordre sur les réseaux sociaux.

Il suffit d’observer les bad buzz créés sur les pages Facebook, bien entendu, une charte ne pourra jamais empêcher un bad buzz mais permettra dans tous les cas à la marque d’avoir un règlement sur lequel se baser afin d’agir comme il se doit vis-à-vis des internautes.

11. Publier le contenu et surveiller les retours.

Il est évident qu’après avoir publié du contenu il faut pouvoir surveiller l’impact de ces contenus, en cas de dérapage mais aussi dans le  cas où l’impact est positif. Cela permettra de prolonger l’expérience avec l’utilisateur et d’ainsi créer un réel dialogue à propos des contenus partagés.

Il faut donc veiller sur les réseaux sociaux, non pas 24h/24 mais au moins un maximum de temps et surtout au moment du partage d’information, c’est un moment où l’activité pourrait être la plus forte.

12. Mesurer l’impact de sa présence.

Après avoir compris quelle métrique était utile pour votre stratégie, il faut désormais mesurer l’impact de chacune de vos actions afin d’éliminer celles qui ne génèrent pas les actions souhaitées. Cela permettra un gain de temps important pour l’entreprise.

Ainsi, la stratégie déployée par la marque n’est jamais statique et doit perpétuellement évoluée en fonction des résultats des statistiques. Il est donc dangereux de penser que lorsqu’une stratégie fonctionne, elle fonctionnera tout le temps.

Les réseaux sociaux et les internautes sont en évolution, la marque doit l’être aussi !

13. Contrôler la puissance de la communauté.

Bien que la marque ne doive pas donner cette impression de dominer elle doit pouvoir être consciente des capacités de sa communauté et se préparer pour agir en cas de dérapage.

En d’autres termes, en plus de connaître le réseau social, la marque doit connaître les membres de sa communauté… Inutile et même impossible de les connaître un à un mais tout du moins connaître les influenceurs et comprendre comment l’information est absorbée par la communauté pour ensuite être ou ne pas être partagée.

14. Gérez !

 

Najima Sahloumi

Je partage avec vous mes connaissances et découvertes sur les réseaux sociaux, le marketing et l'e-marketing sur G1site mais également sur mon blog et à travers ma présence sur les différents réseaux sociaux.

Les derniers articles par Najima Sahloumi (tout voir)

Publié le 4 mars, 2013


Plus de news